Un micro crédit : un prêt pour améliorer le mode de vie

Vous n’avez pas obtenu de financement de la part des banques ou des organismes de crédits traditionnels pour vos projets d’ordre personnel ou professionnel ? Pas de panique ! Le micro crédit est une solution qui s’offre à vous.

 Le fonctionnement du micro crédit

Le micro crédit est un moyen de financement accordé aux personnes ayant un projet particulier ou professionnel. Il vise tout spécialement celui qui a pour objet l’insertion professionnelle ou sociale. On compte, entre autres, l’achat d’une voiture ou d’un équipement parvenant à un emploi, l’accès à un logement, etc. Toutefois, comme son nom l’indique, il concerne le prêt de petites sommes d’argent. Mis à part cela, le micro crédit ne peut pas être assigné pour payer des dettes ou des crédits, ni couvrir des découverts bancaires…

Par ailleurs, ce genre de prêt fonctionne comme le crédit normal des établissements financiers. Le remboursement avec les intérêts se fait mensuellement au prêteur, dont le délai est entre 6 mois et 4 ans. Il est à savoir que le taux d’intérêt est compris entre 1 à 4,5%. Toutefois, il existe un micro crédit solidaire qui est prêté à taux zéro.

 3 types de micro crédit

Les futurs emprunteurs auront l’occasion de choisir entre trois types de micro crédit. Ceux qui n’ont pas accès à un système bancaire classique pour leurs projets particuliers pourront opter pour le micro crédit personnel. À noter que le refus des banques est à maintes reprises dû à un revenu modeste ou à une situation professionnelle précaire. Ce type de micro crédit a pour objectif d’améliorer la situation d’une famille. Il s’adresse souvent aux personnes qui souhaitent acquérir des biens ou des services, comme l’achat d’une voiture ou les frais de formation professionnelle.

Par ailleurs, un micro crédit professionnel permettra à son bénéficiaire de créer ou d’améliorer une activité génératrice de revenus. Il servira, entre autres, à la réinsertion professionnelle de la personne. En outre, les emprunteurs pourront opter pour un micro crédit solidaire sur le web. Celui-ci est une plateforme qui rassemble des particuliers finançant des micro-projets, avec ou sans intérêt.

 Les démarches d’un micro crédit

Pour obtenir un micro crédit, il est conseillé de s’adresser à un réseau d’accompagnement social. Ce dernier peut, par exemple, être une maison du quartier, une maison pour l’emploi, un centre communal d’aide sociale ou des associations… Il apportera son aide dans le montage du dossier. Après la préparation des documents, l’emprunteur pourra les présenter à une banque agréée par le fonds de cohésion sociale. Le responsable de l’établissement analysera le dossier.

Tout comme le crédit classique, ce dernier sera examiné par rapport à la capacité de remboursement du futur bénéficiaire. Toutefois, les conditions sont plus souples que dans les réseaux bancaires traditionnels. Par ailleurs, si le crédit est accordé, il est obligatoire de signer un contrat prévoyant les modalités et la durée de remboursement. Comme tout prêt d’argent, le bénéficiaire dispose d’un droit de rétractation de 14 jours après la signature de la clause. Pour se faire, il fera une lettre à la banque qui a accordé le microcrédit. En outre, pendant le remboursement, l’emprunteur sera accompagné par l’organisme social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *