Quel paiement en ligne pour une TPE ?

Le paiement en ligne devient incontournable pour toutes TPE souhaitant se lancer dans une activité en ligne ou pour celles qui restent dans une activité classique, mais qui souhaitent quand même développer son chiffre d’affaires en utilisant internet.

Effectivement, si l’activité en question impose un contact physique avec les clients, les paiements par chèques ou transferts bancaires restent toujours envisageables. Cependant, internet propose actuellement des solutions de paiement en ligne instantanée, ce qui s’avère très utile, pas seulement pour les clients, mais aussi pour les TPE concernées. Seulement, avec ce choix d’e-paiement proposé actuellement, il n’est pas toujours aisé de trouver le mode de paiement adapté à votre activité et clientèle.

paiement en ligne

Les banques pour les grandes activités

On a tendance à se tourner vers les banques quand on parle de paiement. La plupart des banques possèdent désormais leurs propres plateformes de paiement en ligne. Néanmoins, c’est un choix qui mérite d’être bien étudié. Leurs services de paiement en ligne s’adaptent surtout pour les TPE capables de générer de grands volumes de ventes car les frais sont conséquent. En opposition, leur service n’est pas toujours optimal pour une start up ou autres entreprises réalisant un démarrage dans le numérique, et plusieurs raisons expliquent ce fait.

Pour accéder à ce mode de paiement, la plupart des banques demandent l’établissement d’un VAD (contrat de vente à distance), contrairement à d’autres plateformes spécialisées comme https://www.bluepaid.com. Cela engendre un manque de flexibilité, et peut rendre le service plus coûteux et hypothétique. En effet, l’accès à ce service dépend encore de la décision du conseiller, qui va prendre le temps d’étudier la demande. Ce qui n’est pas gagné d’avance pour celles qui viennent de démarrer leurs activités. Il y a aussi l’abonnement mensuel et les frais de service qui reviennent plus coûteux, et qui doivent d’êtres dus qu’il y a eu ventes ou non.

Les PSP pour les TPE débutantes

Les TPE peuvent aussi considérer les prestataires en solution de paiement (PSP). Ces plateformes prennent en charge toutes les contraintes liées à l’accès au réseau bancaire et à la sécurité. Elles se reposent sur le même processus que les passerelles de paiement. Tout comme les services bancaires, ces prestataires se répartissent aussi en deux catégories, dont ceux qui conviennent aux TPE à grandes activités, et à celles qui sont débutantes dans le secteur ou qui s’appuient sur de petites et moyennes activités.

Dans ce domaine, Paypal reste de référence. C’est une formule plus attractive, déjà à en juger par sa facilité d’accès et d’utilisation, mais aussi très flexible, car elle est très connue des clients, et se paie à la commission. Mais malgré son efficacité, la plateforme se limite à certains pays. Il y a aussi que les clients qui payent par CB sans disposer d’un compte Paypal auront des difficultés, malgré que cette option existe.

En alternative, on a aussi maintenant Stripe et Bluepaid. Leur solution d’e-paiement offre la possibilité d’intégrer un site internet sans être connecté à celui-ci, et sans que les clients s’en rendent compte. Elle est très simple d’utilisation, sécurisée et possède une grande ouverture internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *