Négocier son prêt immobilier à Quimper

Quimper entre chaque année au palmarès des meilleures villes de France. L’environnement y est agréable à vivre et le coût de la vie est très abordable. Pour ceux qui comptent bientôt acquérir une propriété dans la ville, voici quelques astuces pour négocier un prêt immobilier à Quimper.

Bien préparer le projet d’acquisition

Réunir un apport personnel important (environ 20 % du prix du bien) avant de s’engager dans le projet est un bon début. A défaut d’une épargne ou d’un produit financier, il faut essayer le prêt familial. Il faut aussi améliorer son profil d’emprunteur en évitant les découverts bancaires et l’utilisation de carte bancaire pour des dépenses superflues voire inutiles. Il faut se montrer sérieux dans la gestion de ses finances.

Avant de contracter un prêt immobilier, il faut faire attention à son taux d’endettement. Pour ce faire, il faut rembourser les prêts en cours ou tout simplement éviter de souscrire des prêts à la consommation et des prêts renouvelables à partir du moment où vous cherchez un financement pour votre acquisition immobilière.

Négocier le coût du prêt à tous les niveaux

La plus grosse part du coût du crédit est l’intérêt prélevé par la banque. L’emprunteur peut bénéficier d’une réduction de taux d’intérêt en fonction de son profil et de la pertinence de son dossier. Ensuite, il faut également penser à demander une réduction des taux d’assurance ou carrément déléguer son assurance-emprunteur chez un autre assureur.

Ensuite, certains établissements de crédit ne font pas payer les frais de dossier à leurs clients. Si votre banque vous dit qu’il y a des frais à payer, argumentez pour demander leur réduction ou leur annulation. Vous avez le droit de négocier mais une réponse en votre faveur n’est pas un droit acquis.

Utiliser les bonnes techniques

Il faut toujours comparer les offres. Ceci peut facilement se faire en consultant gratuitement les simulations de prêt sans engagement ou en analysant les études des comparateurs de crédit immobilier.

Il faut aussi mettre en concurrence les banques. Le meilleur moyen de le faire est de confier son projet de financement immobilier quimpérois à un courtier. Celui-ci dispose du savoir-faire et de la force de négociation nécessaire pour le faire. Il permet de faire baisser le coût du crédit et d’économiser plusieurs milliers d’euros.