Les modalités d’un prêt hypothécaire en Belgique

Au moment de demander un prêt hypothécaire, l’emprunteur a tendance à se focaliser sur le capital à demander, la durée du prêt, les mensualités et principalement, les taux. Les conditions générales de prêt vont pourtant au-delà de ces éléments et peuvent rendre l’offre plus ou moins intéressante. D’où la nécessité de bien les étudier.

Après l’acceptation de votre offre d’achat et l’inspection de votre maison, vous devrez mettre de l’ordre dans votre financement hypothécaire. Une fois que votre courtier ou votre prêteur hypothécaire connaîtra le montant du prêt que vous devrez emprunter, il sera en mesure de rédiger votre contrat et d’expliquer tous les termes et conditions qui l’accompagnent. Rappelez-vous que lorsque vous contractez un crédit logement, vous devez penser à plus que simplement savoir si vous pouvez obtenir le meilleur taux, car certaines modalités peuvent être coûteuses à long terme. Voici quelques-unes des plus courantes que vous verrez dans un accord de crédit immobilier.

Amortissement

Le paiement du prêt est divisé en paiements périodiques égaux destinés à rembourser la dette à la fin d’une période fixe, y compris les intérêts appliqués sur le solde impayé. C’est ce que l’on entend par amortissement. Le temps requis pour amortir le prêt hypothécaire est exprimé en nombre de mois. Par exemple, 360 mois est la durée d’amortissement d’une hypothèque à taux fixe de 30 ans.

Taux annuel en pourcentage (TAP)

Il s’agit de la mesure du coût total d’un prêt, y compris les intérêts et les frais d’emprunt, exprimée en pourcentage annuel. Étant donné que tous les prêteurs appliquent les mêmes règles pour calculer le taux annuel en pourcentage, cela donne aux consommateurs une bonne base pour comparer le coût de différents prêts. Un calcul de pret hypothecaire en ligne vous aidera à avoir une idée sur le montant présumé de ce taux annuel.

Options de remboursement anticipé

Une autre chose que vous voudrez discuter avec votre courtier ou prêteur serait probablement les options de remboursement anticipé qui viennent avec votre prêt hypothécaire. Chaque produit hypothécaire est assorti d’un ensemble différent d’options de remboursement anticipé, ce qui vous donnera la possibilité d’augmenter le montant de votre versement hypothécaire mensuel et / ou d’effectuer un paiement forfaitaire sur votre hypothèque. Si vous disposez des rentrées de fonds supplémentaires dans votre budget mensuel ou annuel, en profitant de vos options de remboursement anticipé, vous pourrez rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement sans devoir faire face à la pénalité de remboursement anticipé que vous auriez normalement encourue.

Pénalités de remboursement anticipé

Cela correspond aux frais que vous paieriez si vous rompiez votre prêt hypothécaire plus tôt. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous pourriez rompre votre contrat: refinancement avant la fin de votre contrat, vente de votre maison avant la fin de votre contrat et liquidation anticipée de votre prêt hypothécaire (ou remboursement intégral).

La clause de défaut croisé

Les contrats de prêt hypothécaire comprennent fréquemment des clauses connues sous le nom de clauses de défaut croisé, qui protègent efficacement le prêteur d’un prêt pour lequel l’emprunteur est en défaut. Le défaut est une situation dans laquelle les emprunteurs ne remplissent pas les obligations de leurs contrats de prêt hypothécaire. Une clause d’accélération prend effet lorsque l’acheteur est déclaré en défaut. La clause d’accélération permet au prêteur d’exiger que la totalité de la dette soit remboursée immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *