Courtier immobilier : un job pour gagner beaucoup d’argent

Quand le secteur classique comme la justice, la santé, l’éducation et la gestion d’entreprise recrutent de moins en moins, beaucoup de jeunes n’ont aucune idée de la formation à suivre et du métier à faire. Même si l’immobilier ne se porte pas extrêmement bien et il fournit beaucoup d’emplois à des personnes issues de qualifications professionnelles différentes telles que les ouvriers, techniciens en bâtiment, ingénieurs, équipementiers, commerciaux, notaires, assureurs, et bien d’autres. Pour rester dans le secteur tertiaire de l’immobilier, le courtage est une valeur sûre dans le sens où le courtier en immobilier est très bien rémunéré.

Courtage immobilier, un métier qui recrute

L’opération immobilière est une transaction complexe où la possession d’une grosse somme d’argent est loin d’être le seul critère pour réussir. Premièrement, les banques et les établissements financiers ont besoin d’interlocuteur professionnel qui facilite leur tâche et leur fournit des clients fiables et surtout solvables. Deuxièmement, les investisseurs ; propriétaire bailleur, vendeur ou détenteur de titre ; et les futurs épargnants ont besoin de l’avis éclairé d’un professionnel et de l’aide de celui-ci pour mener à bien leur investissement. Troisièmement, les acheteurs c’est-à-dire les primo-accédants dont le but est l’augmentation du patrimoine, sollicitent l’aide d’un expert qui va les aider à trouver un financement avantageux pour réussir leur acquisition.

Le rôle du courtier immobilier est donc de satisfaire tous ces besoins. Il est un professionnel très demandé face à la croissance des besoins de financement de foyers plus modestes qu’avant qui peuvent prétendre à un achat immobilier du fait que les prix dans le secteur immobilier sont faibles et les taux attractifs. Avec un courtier, ils cherchent à décrocher un crédit mais aussi à avoir le meilleur taux.

Courtier immobilier, un métier accessible

Le courtage est un métier de négociateur. Ce qui implique que le postulant à ce poste doit avoir une bonne capacité d’écoute, un sens de la diplomatie, être loyal et intègre et ne doit présenter aucun conflit d’intérêt avec l’une des parties qu’il représente.

Le métier de courtier nécessite uniquement deux années d’études après le Bac, à condition de suivre une filière adaptée à l’immobilier ou la négociation et relation client. La possession d’un diplôme supérieur facilite l’évolution de carrière. À noter que des expériences professionnelles acquises en travaillant quelques années dans un cabinet de courtage immobilier sont indispensables avant de se lancer en tant que courtier indépendant.

Modern business woman talking phone

En 2016, le groupe KG Crédit procède à un recrutement de courtier immobiliers sur toute la France de manière spectaculaire.

Métier de contact

Les courtiers immobiliers sont amenés à côtoyer soit des professionnels comme les banquiers, les assureurs, les agents immobiliers, les notaires, … soit des particuliers. Ils nouent une relation professionnelle avec les banques et les organismes financiers qui constituent leur source de revenus étant donné que ce sont les banques qui paient les courtiers en commission dans le cadre du courtage en crédit immobilier.

Ils prospectent des clients parmi les particuliers susceptibles de s’intéresser à une transaction immobilière. Le courtier effectue une descente sur le terrain pour s’informer sur la nature du bien immobilier à vendre ou à acheter, il procède à l’évaluation dudit bien. Enfin, il prend des rendez-vous avec son client pour évaluer sa situation et pour examiner son dossier afin d’apporter une solution adéquate.

Mission d’aide et de conseil

Le courtier immobilier est mandaté par son client. C’est-à-dire qu’il négocie en lieu et place de son client. Il protège ses intérêts, rôle auquel il doit agir en bon père de famille.

Après avoir étudié le dossier de son client et analysé ses besoins, il décortique toutes les offres disponibles à savoir les biens immobiliers, les offres de prêt, les propositions d’achat. Il peut de cette façon monter un dossier financier adapté qui aura de grandes chances d’être validé par les banquiers. Ainsi, le courtier peut expliquer à son client que le bien immobilier qu’il a choisi d’acheter et trop onéreux par rapport à ses finances. Il peut encourager son client à choisir une maison ou un appartement moins cher afin d’éviter l’arrêt complet du projet. Des solutions sont souvent possibles et le rôle de l’expert est de les trouver pour que ses prospects deviennent propriétaires.

Business people shaking hands

Le courtier continue à accompagner son client même après la signature d’un contrat. Il vérifie le respect des clauses du contrat, gère les litiges et aide le client en cas de changement.

Devenir courtier immobilier pour gagner beaucoup d’argent

Le courtier immobilier est payé par commission. La banque vainqueur le paye et le client se charge quant à lui des frais de dossier. Pour un prêt immobilier dont la plupart dépassent le 200 000 €, le courtier en crédit peut donc gagner plusieurs milliers d’euros brut avec un seul client. Avec des opérations à gros montant et en attirant le maximum de clients, le courtier immobilier gagne de l’argent de manière exponentielle. Même en s’acquittant de ses différents frais, le salaire d’un bon courtier en crédit immobilier est à la fin du mois très important !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *